•  

    Apres des études formatées qui se limitaient à des petits-déj' café/croissants dans de grands amphithéâtres où le culte du film d'auteur français était irrécusable, j'ai débuté dans deux branches à l'époque bien distinctes de la presse spécialisée : le cinéma en écrivant à Positif, et le jeu vidéo via diverses publications. Deux formes d'art, même si le jeu vidéo est encore perçu comme un délire de mioches, que j'ai très vite refusé de hiérarchiser et qui dans les 10 années qui ont suivi, se sont mêlées jusqu'à devenir intrinsèquement liées. Du coup, mes deux passions se sont chevauchées, quand Christophe Gans m'a proposé d'écrire sur le rapport entre cinéma et jeu vidéo dans son mensuel HK. Depuis, de  DVDvision  à Mad Movies en passant par ma pre mière émission DVD extra sur la chaîne Ciné info, voilà six ans, j'ai toujours voulu défendre ces deux supports artistiques, sans les opposer. Le jeu vidéo tissant des passerelles évidentes vers le cinéma de genre, j'ai voulu soutenir des courants marginalisés par la critique officielle, en débutant Opération Frisson sur Ciné Cinéma. Depuis, j'essaie de transmettre ma passion pour une histoire alternative, où cinéma de genre, jeu vidéo, mais aussi japanime, comics, et télévision n'existent plus l'un sans l'autre et se nourrissent mutuellement. Une émission qui se plait à rentrer dans le lard des idées reçues et qui ne caresse pas son spectateur dans le sens du poil.

     

    "Pourquoi j'aime le cinéma de genre ? Parce que c'est le seul cinéma réellement transgressif. C'est un cinéma codé, d'exploitation, pensé au départ pour faire de l'argent, qu'il a longtemps été difficile de véroler. Et comme, il fut longtemps un cinéma de studios, il a permis de dévoiler des réalisateurs captivants, qui ont dû trouver des moyens hautement subversifs, par l'image ou le découpage, pour faire passer des idées ou briser des tabous, là où on les attendait pas. Le cinéma de genre encadre ce qu'il y a de plus "cinématographique" dans le septième art. J’entend par là qu'en raison de ses nombreuses contraintes, il est le cinéma qui a dû exploiter plus que tout autre le langage visuel. Plus que dans un film indépendant où, souvent le découpage, libre, paraissait avoir moins d'impact qu'un discours "subversif" déclamé par un protagoniste. Aujourd'hui, le cinéma de genre perpétue cette tradition d'un cinéma artisanal qui fonctionne par amour du travail bien fait, et pour qui trouver des idées de mise en scène au sein d'un système plus rigide et codé qu'ailleurs, est plus important que tout. "

    FILMS PREFERES

    - Tous les films des Frères Coen, avec une préférence pour Barton Fink et Miller's Crossing
    - Videodrome et La mouche de David Cronenberg
    - The Thing, Assaut, New-York 1997 et Jack Burton de John Carpenter
    - Predator et Piège de Cristal de John McTiernan

    - Le port de l'angoisse de Howard Hawks
    - Le bon, la brute et le truand de Sergio Leone
    - L'affaire Cicéron de Joseph Mankiewicz
    - L'armée des ombres et Le Samouraï de Melville
    - Totoro, Nausicaa et Castle in the Sky d'Hayao Miyazaki

    - The Blade et Il était une fois en Chine de Tsui Hark
    - La porte du paradis et L'année du dragon de Michael Cimino
    - Conan le barbare de John Milius
    - Starship Troopers et La chair et le Sang de Paul Verhoeven
    - L'échine du diable et le Labyrinthe de Pan de Guillermo Del Toro
    - L'homme qui tua Liberty Valence de John Ford
    - La horde sauvage de Peckinpah
    - La règle du jeu de Renoir
    - La soif du mal et Le criminel d'Orson Welles
    - Moonfleet, Manhunt et M de Fritz Lang
    - Un homme dans la foule d'Elia Kazan
    - Shining et de Les sentiers de la gloire de Kubrick
    - Les affranchis et Casino de Scorsese
    - Le parrain de Coppola
    - Mad Max 2 de George Miller
    - Le retour du roi de Peter Jackson
    - Lawrence d'Arabie de David Lean
    - L'étrangleur de Boston et Les Vikings de Richard Fleisher
    - Les oiseaux d'Hitchcock
    - L'Exorciste et Police fédérale Los Angeles, de Friedkin
    - Intuitions de Sam Raimi
    - Le port de la drogue de Samuel Fuller
    - L'inspecteur Harry de Don Siegel
    - (et une bonne centaine d'autres)


    ACTEURS/ACTRICES PREFERES

    - Christopher Walken
    - Lauren Bacall
    - James Woods
    - Pam Grier
    - Naomi Watts
    - Lin Ching-hsia
    - Jack Nicholson
    - Humphrey Bogart
    - Judy Davis
    - Charles Bronson
    - Billy Bob Thornton
    - Sigourney Weaver
    - Bette Davies
    - Ida Lupino
    - Jean-Pierre Marielle
    - Sean Penn
    - Yul Brynner
    - Brando
    - Pacino
    - Les Monty Python
    - Gene Hackman
    - Dolemite
    - Ben Stiller
    - Lino Ventura
    - Jennifer Connely
    - Fred Williamson
    - Sonny Chiba
    - Robert Mitchum
    - Steven Seagal, Chuck Norris et Van Damme


    REALISATEUR PREFERES

    - Les Frères Coen
    - Tsui Hark
    - John Carpenter
    - John McTiernan
    - Joseph Mankiewicz
    - David Lean
    - Sam Raimi
    - Guillermo Del Toro
    - Sydney Lumet
    - William Friedkin
    - Michael Cimino
    - Les monty Python
    - Samuel Fuller
    - Don Siegel
    - Scorsese
    - Steven Spielberg
    - Sam Peckinpah
    - Miyazaki
    - Masaki Kobayashi
    - Kubrick
    - Hitchcok
    - Richard Fleisher
    - Howard Hawks
    - John Ford
    - (et bien d'autres)

    PLUS BEAUX MOMENTS DE CINEMA

    - Les dix commandements : premier film vu au cinéma suivi de Flash Gordon
    - L'empire contre-attaque : vu douze fois l'année de sa sortie
    - La découverte des frères Coen en tombant à la télé sur le motard d'Arizona Jr explosant un lapin à la grenade !
    - Le traumatisme après avoir vu Hurlements de Joe Dante à l'age de huit ans
    - La projection de Lawrence d'Arabie en version restaurée
    - La projection à Cannes de Barton Fink, et l'impossibilité de penser à autre chose pendant la semaine qui suivit
    - Le choc ressenti devant l'apparition du T-Rex dans Jurassic Park
    - La découverte de Tsui Hark en avec une VHS floue et sans sous-titres de Zu : les guerriers de la montagne magique


    11 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires